idées d'investissementInvestir dans le tourisme en Roumanie

La Roumanie souffre sans doute encore d’un manque de visibilité et de notoriété à l’étranger, en particulier au sein de l’Union Européenne. C’est essentiellement lié à des raisons historiques. Elle a pourtant pris un tournant décisif après la Révolution de 1989, il y a donc déjà près de 20 ans.  Ce nouveau départ est une chance, une opportunité de faire connaître toutes nos richesses et nos trésors, culturels et humains. Le pays a un énorme potentiel qu’il nous faut mettre en valeur et faire partager. 

Même si la concurrence touristique est indéniable, la Roumanie a des réels atouts à faire valoir.

Du côté potentiel humain, il y a en Roumanie des hommes qui se sont battus et qui se battent jour et nuit pour avancer et progresser.

Voici un très bon exemple à suivre; un roumain qui chaque jour travaille pour changer la situation en Roumanie. Cliquez sur le lien suivant pour connaître cet homme : L’histoire de Jean Podilă, le créateur du complexe President de Băile Felix, Roumanie

Mais cet homme d’affaires a encore des projets à mettre sur les rails en Roumanie. Cliquez sur le lien suivant pour en savoir plus sur ses nouveaux projets : Les nouveaux projets signés Jean Podilă, PDG du Groupe President de Băile Felix, Roumanie

Evidement au cours de sa route il a également dû faire face à certaines difficultés. Cliquez sur le lien suivant pour connaître ces difficultés : Les difficultés rencontrés par Jean Podilă, le PDG du Groupe President de Băile Felix, Roumanie

Introduction rédigé par Gilbert Tharel, dit aussi Maître Renard,  mon collaborateur français sur ce site.

Comme moi, Jean Podila pense lui aussi que la Roumanie manque de visibilité à l’étranger

detective

Voici son avis sur la question, je cite : « L’image de la Roumanie est un peu déformée à l’étranger, mais, moi je dis que ce n’est pas la vraie image. J’invite toute personne qui souhaite investir en Roumanie à s’y rendre pour analyser lui-même les faits.

Mais avant tout il doit savoir ce qu’il souhaite réaliser. Si tu souhaites faire du tourisme, tu cherches dans la zone de tourisme. Nous n’avons pas de chiffres cachés. Mes chiffres peuvent être retrouvés sur le site du Ministère des finances.

Et les roumains qui ont fait appel à la ruse dans les affaires sont aujourd’hui soit en prison soit partis et cachés ailleurs. Et ceux qu’y sont restés, et qui travaillent et qui font du bon boulot peuvent s’associer.

Évidement l’association ce n’est pas la seule option. Ceux qui s’y intéressent peuvent aussi investir seuls (à 100%). Pas besoin nécessairement de s’associer. Ils peuvent venir pour seulement acheter. Par exemple, moi, je suis disposé à vendre tous mes projets, parce que j’en ai d’autres. Ou je peux aussi créer à leurs côtés. Donc il y a de la place pour les investissements en Roumanie. »

Dans quelle région y a-t-il encore de la place lui ai-je demandé ?

Voici sa réponse, je cite :

« La région la plus attractive de Roumanie, selon certains, est la région de Bucarest. Mais arrêtons-nous dans mon secteur (le tourisme)! Nous avons besoin de beaucoup d’argent pour développer le tourisme et le potentiel du pays en ce domaine est unique.

  1. Prenons par exemple la région appelée  Valea Jiului » , dit l’entrepreneur

Petite note aux investisseurs : Valea Jiului est une région du département de Hunedoara à potentiel énorme, un paysage magnifique (la région de mon enfance), une zone défavorisée. Des facilités particulières comme par exemple l’exemption du payement de l’impôt sur les sociétés sont accordées  aux entreprises qui développent une activité dans les zones défavorisées de Roumanie. Pour plus de détails, concernant les zones défavorisées de Roumanie, écrivez-moi un mail à l’adresse contact@roomanies.com.

Voici quelques photos :

5_defileul_jiului_parang_valcan
Source photo : Site web « Romania -natura38 »
9_defileul_jiului_parang_valcan
Source photo : Site web « Romania -natura38 »
parcul_nac89bional_defileul_jiului
Source photo : Wikipedia 
ski_resort_straja_2
Source photo : Wikipedia
10_defileul_jiului_parang_valcan
Source photo : Site web « Romania -natura38 »

Je reprends le discours de Jean Podila,

Je cite : « Dans cette région nous pourrions aménager quelques pistes de ski comme à l’étranger. Les gens ne réalisent pas les bénéfices qu’obtiennent les autrichiens avec leur pistes de ski. »

Petite note aux lecteurs : Jean Podila aime skier et il va 2 à 3 fois par an en Autriche.  

Je le cite à nouveau : « Moi, j’achète mon ski-pass pour 4 ou 5 jours et je paye 250 euros. Je dépense encore 250 euros dans les locaux du haut de la montagne, plus le billet d’avion, plus le logement. Donc l’affaire tourne ! »


Voulez-vous savoir ce qui n’existe pas en Roumanie, me demande l’entrepreneur ?

  1. Je cite : «  Si ici, en Roumanie, on construisait 3 parcs d’attraction du même genre que celui de Disneyland, ils seraient immédiatement pris d’assaut par le public. J’invite tout investisseur à s’associer avec moi. Je donne le terrain pour faire (ensemble ou seul) un parc de loisirs, un mini –Disneyland. On parle de 30 millions d’euros d’investissement.

  Si par exemple nous disposions d’un parc de loisirs ici, à Băile Felix, dans cette station thermale on aurait encore besoin de 10 hôtels parce qu’elle fonctionne 12 mois par an. Que 10 investisseurs viennent ! Et je leur prouverais avec des chiffres concrets et je leur montrerais les faits sur le terrain. Donc, croyez-moi, ça fonctionnerait ! »

Une autre idée d’affaire que propose l’homme d’affaires Jean Podilă, à tous ceux intéressés par les investissements en Roumanie est la suivante,  je le cite à nouveau :

  1. « Il y a en Roumanie des régions dont les terres sont extraordinaires pour la production des légumes et les prix sont presque zéro tant ils sont faibles. Créer donc des dépôts de conditionnement, de conservation, de classement, et d’emballage. » …« Et on mange presque bio. »…

« Il y a beaucoup d’opportunités d’affaires en Roumanie et ce n’est pas trop cher. »,

  1. « Dans le tourisme, ajoute l’entrepreneur, il y a tellement de place. Des hôtels à moderniser, d’autres à rénover car abandonnés (construits avant les années 1989) et la demande en matière de logement touristique est grande. Il faut seulement venir avec des idées nouvelles. »

Conclusion finale de l’entrepreneur : « Il y a des opportunités en Roumanie, mais le principal obstacle qui se pose est la peur. Mais ce n’est pas vrai. Celui qui bosse, celui qui s’occupe de son affaire peut gagner de l’argent en Roumanie. » …« Tous ceux qui souhaitent découvrir la Roumanie, amenez-les ici à un info-trip, je les invite, je supporte toutes les charges, mais qu’ils viennent avec la conviction qu’on peut faire quelque chose ensemble. »

Mes conclusions

Si on prends en compte mon analyse de terrain ainsi que mon interview avec Jean Podila, le PDG du Groupe President, de Baile Felix de Roumanie, on peut conclure : 

  • Vu que tous les projets lancés par Jean Podila, depuis 1990, ont été couronnées de succès, réussir dans les affaires en Roumanie, c’est possible ! Et les projets signés Jean Podila en sont une preuve !roumanie
  • En ce qui concerne le soutien de la part du gouvernement, des progrès sont encore à faire.
  • Pour ce qui est des infrastructures, dans certains endroits là, on est encore en retard.

·       Mais la Roumanie est un champ d’opportunités naturelles pour tous ceux qui souhaiteraient y développer un projet. Dans le tourisme par exemple, le pays n’est pas dépourvu d’atouts et la demande est importante.

·       Des possibilités dans d’autres secteurs existent.

·    Des entrepreneurs qui ont déjà fait leur preuves vous attendent en Roumanie, pour s’associer et travailler à vos côtés, ou pour vous offrir des affaires, et ou des idées clé en main.

Tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur les possibilités offertes par la Roumanie sont également conviés à lire l’article suivant : 5 bonnes raisons d’investir en Roumanie.

 

Note de fin d’entretien

J’ai beaucoup apprécié ma discussion avec l’entrepreneur roumain Jean Podilă. C’est un homme d’affaires qui cherche à rendre l’expérience de ses invités aussi agréable que possible et je tiens à le remercier publiquement pour ses conseils, vraiment utiles, ainsi que pour le fait d’avoir partagé avec nous son expérience et ses idées.

M. JEAN PODILA

Jean Podila

Créateur de projets et de progrès, créateur de détente et de légèreté, créateur de divertissement et de bien-être.

17 ans d’expérience dans les affaires en Roumanie

5 entreprises, 230 employés, 17 millions d’euros de chiffre d’affaire

5 projets d’investissement prévus en Roumanie pour les 3 années suivantes

Des centaines, voire des milliers de services de détente, de bien-être, de divertissement, d’hôtellerie et de restauration vendus chaque jour 

Originaire de Bihor, marié, trois filles, des petits fils, un associé

Personnalité : pensée créatrice, esprit d’initiative, ouverture, volonté de progrès

Passions : les affaires, (obligatoirement selon lui), la chasse, la pêche dans le Delta du Danube, skier en Autriche, et nager minimum 45 minutes par jour dans les piscines d’eau thermale qu’il a fabriquées lui-même.

Manies : faire progresser, faire avancer les choses, réaliser et construire

Mary

Enquêtrice de terrain en Roumanie


bouton précédent 03 (1)


bouton précédent 03 (2)


P.S. : Envie d’en savoir plus sur les investissements en Roumanie ?

Nous convions le lecteur à faire un tour en notre librairie. Pour y accéder cliquez sur la photo suivante !

arbre
S’implanter en Roumanie

33 thoughts on “Selon Jean Podilă, le PDG du Groupe President, il y a encore de la place dans le tourisme en Roumanie

  1. Ouverture au tourisme oui ce pays est magnifique et mérite d’être davantage connu, mais à condition que ça soit fait de manière à Le préserver et non à le défigurer . On voit Les ravages du tourisme de masse, ça serait dommage que ça arrive à la Roumanie …

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour Marion,

      Vous travaillez également dans le tourisme. Vous connaissez également ses dessous. Donnez-moi un exemple concret de « défiguration ».

      Personnellement, j’estime que ces projets aiderait un peu mon pays à se développer. Nous avons besoin d’argent dans le tourisme pour pouvoir reconstruire ce pays, pour pouvoir construire nos autoroutes, pour pouvoir créer des emplois, pour pouvoir construire d’autres projets.

      Et si je respecte tant cet entrepreneur, c’est justement parce qu’il souhaite construire une nouvelle image pour mon pays. Si vous lisez mon article précédent vous verrez que son souhait est de contribuer au développement de ce pays et que tout ce qu’il a gagné a été réinvestit dans d’autres projets et qu’il n’a rien gardé pour lui.

      Et s’il fait principalement du tourisme c’est parce que c’est ce qu’il connait le mieux. Mais il s’est également engagé dans d’autres projets. Moi, je connais très peu d’entrepreneurs qui n’ont pas gardé l’argent qu’ils ont gagné pour eux-mêmes…
      Alors, je veux encourager cet entrepreneur car je sais qu’il va utiliser son argent pour le développement de notre pays.

      Aimé par 2 people

      1. Je ne parlais pas du tout de cet entrepreneur, j’ai lu ce qu’il veut faire et c’est plus que louable. Je parlais du tourisme en général : celui qui défigure l’environnement en construisant partout et sans respect des règles, celui qui dénature les lieux et qui les transforme, celui qui amène tellement de personnes qu’il n’est plus possible de profiter des lieux. Je pense au Delta du Danube, je ne pense pas qu’il serait aussi beau et agréable Si 10000 bateaux y circulaient par jour. Il est tout à fait possible de développer le tourisme en préservant le pays et je ne doute pas que Les projets évoqués seront mal pour le pays, bien au contraire

        Aimé par 1 personne

      2. Il n’y a pas 10 000 bateaux / jour qui circulent chez nous dans le Delta du Danube. Les voyageurs ne prennent pas d’assaut le Danube de Roumanie, bien au contraire. Ils choisissent les destinations qui offrent un certain confort. J’ai récemment lu une étude qui précise que les voyageurs français recherchent plutôt le luxe. Alors, nous aussi on cherche à répondre à cette demande. La Roumanie a besoin elle aussi de touristes pour pouvoir se développer.
        P.S. si votre commentaire ne visait pas les projets proposés par cet entrepreneur, pourquoi l’avoir précisé dans les commentaires de cet article ?

        Aimé par 1 personne

      3. C’est une maladresse de ma part, j’ai lu cet article et voilà.
        Je sais très bien qu’il n’y a pas autant de bateaux dans le delta du Danube, j’emettais une hypothèse.
        Bref, je vais suivre ça de près, c’est intéressant de voir ce qui se fera et j’espère que ça marchera pour vous

        Aimé par 2 people

  2. Bonjour Roomanies,
    C’est sans doute une chance de pouvoir découvrir un pays avant qu’il ne devienne une destination « à la mode », avec des lieux noirs de monde et des prix qui flambent à la pleine saison.
    J’avais eu l’occasion d’aller en Bosnie et Croatie en 2002, pas dit que j’aurais envie d’y retourner maintenant, du moins, pas en été.
    Bon week-end !

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour Marion B,

      En raison de son manque de visibilité et de notoriété, peu de touristes choisissent la Roumanie comme destination. Il y a beaucoup de négatif sur le web sur la Roumanie et cela me rend tellement triste.
      On dit que les conditions dans les hôtels sont inadaptés, les services pareil. Alors, ne m’en voulez pas de souhaiter « évoluer ».
      Bon samedi à vous aussi !

      Aimé par 2 people

      1. … Oui, je comprends, vous aimez votre pays et c’est légitime de vouloir chasser des préjugés idiots et d’évoluer.
        Le tout est d’échapper ensuite à certains pièges et à la « rançon de la gloire ». Je vois ça dans ma région, que j’ai envie de fuir l’été !

        Aimé par 2 people

      2. C’est parce que je la photographie principalement hors saison ou en fuyant la foule ! 😉
        Le Bassin d’Arcachon est devenu à la mode, des « people » s’y installent, des films comme « les petits mouchoirs » ou « Camping » n’ont rien arrangé !!
        Et difficile de concilier tourisme et nautisme avec protection de la nature (comme le banc d’Arguin).
        On détruit parfois de jolies maisons de style Arcachonnais, remplacées par des résidences sans charme plus « rentables ».
        Bref, toute évolution doit se faire de façon raisonnée et raisonnable !

        Aimé par 2 people

  3. Le tourisme fait tourner les affaires d’un état. Mais hélas
    des fois il rime avec destruction du patrimoine comme on voit dans certains pays ! Donc un touriste contrôlé rigoureusement pour préserver la beauté sauvage de ce beau pays qui reste encore à l’état brut » . Bonne continuation à Jean Podilã qui aime son pays ! Un patriote qui se fait rare de nos jours ! Merci Mary pour ce bel article .

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour LesEtoiles,
      Il existe en Roumanie plus de 32 « aires protégés » dans lesquelles on ne peut développer une activité commerciale parce que le pays a adopté une stratégie de préservation de ses habitations naturelles, de sa flore et sa faune.
      Parmi celles-ci on retrouve également le Delta du Danube et une région près de Valea Jiului, c’est –à –dire le « Defileul Jiului ».
      Donc pour effectuer des investissements dans ces régions des règles et des limites existent. Selon la loi, on peut effectuer des investissements seulement dans les zones défavorisées qui se trouvent à proximité de ces régions. Alors, le tourisme est rigoureusement contrôlé dans notre pays. 🙂
      Merci de ta contribution à cet article (Mya). Cela m’a permis de préciser ces détails.
      Bon samedi à toi !

      Aimé par 2 people

    1. Bonsoir Aphadolie,

      C’est vrai que depuis quelques années, de plus en plus d’européens s’intéressent à mon pays. Mais il reste encore tant à faire pour changer notre image négative.
      Grand merci de ta contribution à cet article.

      J'aime

      1. La raison pour laquelle j’ai créé ce site c’est justement parce que je suis optimiste. En ce qui concerne le clavier tactile je te comprends parfaitement Aphadolie. Merci encore à toi pour ton retour! Bon weekend à toi aussi Aphadolie!

        J'aime

      2. Il faut des investisseurs et pas des prédateurs pour la Roumanie. Je pense notamment aux mines d’or, etc… Et tu as parfaitement raison d’être optimiste, il ne faut jamais baisser les bras. C’est tout du moins mon humble avis et c’est tout à ton honneur.

        Aimé par 1 personne

      3. C’est justement la raison pour laquelle j’apprécie cet entrepreneur. à mon sens, c’est un « vrai » investisseur dans notre pays! Mille mercis à toi Aphadolie pour ces précisions et pour cet agréable commentaire! Bon dimanche à toi Aphadolie!

        J'aime

  4. Bonjour Mary, merci pour ton beau billet sur ce magnifique pays d’après ce que je vois sur les photos.
    C’est certainement un endroit très agréable. Merci du partage.
    Je te souhaite un bon dimanche, mes amitiés.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s