contes populaires roumains

3 Contes populaires roumains pour petits et grands

Quand j’étais petite, je passais presque toutes mes vacances d’été à la campagne, dans la petite maison de ma grand-mère.

Qu’il était beau ce temps où je quittais le petit appartement exigu de mes parents pour retrouver cet immense terrain de jeu qu’est la campagne, avec sa verdure inépuisable, avec ses coups de vent chauds et parfumés de fleurs de champ ou de bois !

La vie à la campagne n’était pas toujours facile, car pendant les vacances, il fallait aussi aider ma grand-mère dans ses tâches quotidiennes. Et certains travaux étaient assez pénibles. Mais une fois l’opération accomplie, quelle joie de pouvoir profiter de joies de ce cadre naturel, apaisant et authentique !

Le soir, avant de dormir, pour me récompenser de mes efforts, ma grand-mère avait pour habitude de me conter des histoires. J’attendais tellement ce moment de la journée que je devenais presque exaspérante. Voilà comment naquit et grandit en moi l’amour pour les histoires, la lecture et l’écriture.

Aujourd’hui, je ne suis plus du tout une enfant, mais les contes et les histoires me captivent toujours autant.

Avec les nouvelles mesures de sécurité, des millions de personnes se sentent actuellement de plus en plus déprimées, de plus en plus méfiantes. A mon avis, Covid est devenu en 2020, le mot le plus insupportable de l’année, et cela y compris dans la littérature : peur d’attraper le virus, distanciation sociale, interdiction de sortir, port de masque, surveillance constante, oui, la vie n’est plus du tout drôle.

Cela semble peut-être banal, mais lire un conte, pourrait devenir un excellent moyen de se divertir et d’oublier un peu ce quotidien éprouvant.

conte de fée
Image par Stefan Keller de Pixabay .

Dans mon prochain article, je vous parlerai d’un écrivain roumain, maître dans cet art, qui séduit encore petits et grands.

En attendant, je vous présente ici un joli conte populaire roumain tiré du site lewebpedagogique.com :

 

« CODRITA ET L’EMPEREUR PAILLASSON  » CONTE POPULAIRE ROUMAIN

 

ll était une fois un empereur très beau et très courageux.

Un jour, il part à la chasse et arrive dans une grande forêt. Il aperçoit une belle biche et court derrière elle. La bête, apeurée, s’enfuit et se cache dans la maison du garde forestier.

L’empereur arrive devant la maison du garde et voit devant la porte une jeune fille. Émerveillé, il dit :

–      Depuis que je suis empereur, je n’ai vu de plus grande beauté ! Comment t’appelles-tu ?

–      Je suis la fille du garde forestier. Je m’appelle Codrita.C’est quoi un empereur ?

–      Veux-tu devenir mon épouse ?

–      Que le ciel m’en préserve ! Je ne veux pas épouser un garçon sans métier.

Alors l’empereur rentre au château et rassemble ses maçons, ses forgerons, ses charpentiers et plein d’autres artisans :

–      Quel métier pouvez-vous m’apprendre en trois mois ?

Le nattier s’avance et dit :

–      Mon empereur, en un seul mois je t’apprendrai le métier de nattier. Tu fabriqueras des paillassons.

Sitôt dit, sitôt fait. L’empereur se met au travail. Un mois plus tard, il retourne voir Codrita :

–      J’ai appris à tresser des paillassons. Veux-tu m’épouser ?

–      Très bien. Nous ferons des paillassons, les vendrons et gagnerons ainsi notre pain.

–      C’est inutile puisque je suis empereur. J’ai tant de richesses que nous n’avons pas besoin de travailler pour vivre.

Ils font ainsi un grand mariage. Codrita s’installe sur le trône du royaume, la couronne sur le front.

Quelques mois plus tard, l’empereur part à nouveau à la chasse. Dans la forêt, il se perd et arrive à une auberge.

chemin
Photo de Ioan Vartaci.

Il frappe à la porte et demande à être logé. Le malheureux ne sait pas que cette auberge est tenue par des brigands. Ils le capturent et l’enferment avec d’autres voyageurs dans la cave avec l’intention de demander une rançon. Le chef des brigands demande alors :

–      Avez-vous une famille qui puisse vous racheter ?

–      Je ne suis qu’un pauvre voyageur sans le sou, répond l’empereur.

–      Alors tu vas mourir !

–      Si vous me laissez la vie je vous apprendrai le métier de nattier. Je tresse de très beaux paillassons que l’empereur achète.

–      Bien. De quoi as-tu besoin ?

–      Il me faut du jonc, de la peinture et des fleurs de tilleul.

L’empereur se met au travail. Il tresse un très grand paillasson sur lequel il écrit où il est et comment Codrita peut le libérer. Aucun des brigands ne sait lire.

Le bandit part livrer le paillasson au château et se présente dans la salle du trône.

–      Que Dieu préserve votre règne et votre santé, grande impératrice. J’ai entendu que vous achetez de beaux paillassons à fleurs.

–      Oui, montre-le-moi !

On étend le paillasson et Codrita découvre le message. Elle appelle ses guerriers et part avec eux sauver son époux.

On dit que l’empereur Paillasson vit encore de nos jours, si, par malheur, il n’est pas mort.

conte de fée

D’autres contes populaires roumains disponibles à la lecture gratuitement sur le web?
  1. En cliquant sur le lien suivant vous serez dirigés vers l’un des contes que j’ai antendu pour la toute première fois sortir de la bouche de ma grand-mère quand j’étais petite : « Jeunesse sans vieillesse et vie sans mort « .
  2. Très intéressant aussi le résumé de « La Voix de la Mort « , disponible à la lecture sur Wikipedia.

Qu’en pensez-vous de ces contes ? Lequel de ces trois contes vous touchent le plus ? Connaissez-vous d’autres contes populaires roumains, disponibles à la lecture gratuitement en ligne et que vous souhaiteriez partager avec nous ?

Prenez bien soin de vous !

À bientôt,

Mariana Antoneag

Image à la une : composita de Pixabay

Mariana Antoneag

Je suis la créatrice du projet Roomanies.com. Et ma manie à moi, mon obsession, c’est de vous parler de mon pays, de vous le faire connaître, de vous montrer ses richesses, ainsi que son potentiel.

Si vous avez besoin de mon aide pour un projet en lien avec la Roumanie (recommandations de voyage, rédiger ou fabriquer des contenus pour vos projets lancés en Roumanie, études de marché, exporter en Roumanie, conseils stratégiques, projet d’investissement en Roumanie), écrivez-moi un mail à l’adresse : contact@roomanies.com.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

4 commentaire

  1. Comme quoi…apprendre à faire des paillassons, c’est comme apprendre…la natation. Ça peut vous sauver la vie ! Tout est utile ! Tu crois qu’il faut le dire à Monsieur Macron ?

    1. 🙂 Sourire, si tu y arrives à lui attirer l’attention, fais-moi signe. Il faudra faire la même chose avec le nôtre…

  2. Ah! Voyager à travers le monde et les temps par les mots….

    Mes salutations

    1. 🙂 soyez le bienvenu au sein de notre « bulle d’évasion » culturelle. Amusez-vous bien et prenez bien soin de vous Kleaude!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :