A Choisy-le-Roi, une troupe franco-roumaine sur les planches

Le 17 mars prochain, le théâtre du Choisy-le-Roi, partenaire de Roomanies, présentera une pièce inédite portée par une troupe franco-roumaine : « Itinéraires, un jour le monde changera ». Ecrite par le Français Yann Verburgh, mise en scène par le Roumain Eugen Jebeleanu, les deux protagonistes de cette production, bien implantés dans leur milieu professionnel et jouissant d’une expérience internationale, sont les fondateurs en 2015 de la Compagnie des Ogres qui interprétera cette pièce. A l’origine, un dessein et « le désir commun de créer un projet artistique européen, de développer un dialogue entre les territoires et de s’emparer des sujets qui façonnent notre société. »

Selon ses créateurs, cette pièce, tirée de faits réels, s’adresse principalement à la jeunesse européenne d’aujourd’hui, « à ses rêves, à ses peurs et à ses combats. ». C’est une œuvre pleine d’émotion, de poésie et d’humour et qui ne laisse personne indifférent. Elle a été labellisée dans le cadre de la saison France-Roumanie en 2019 et saluée par la critique en Roumanie.

Ce spectacle dure deux heures. Il est joué en quatre langues : roumain, français, allemand et anglais et il est sur-titré en français.

Itineraires┬®JeanLouisFernandez 060

Une explosion d’histoires, de contes et de témoignages

Cela commence par une fable qui raconte le départ d’une famille de manchots du Pays des Glaces pour L’Autre Pays où ils espèrent trouver une vie meilleure et offrir un autre avenir pour leurs enfants. Yann Verburgh et Eugen Jebeleanu signent là « un manifeste mosaïque et documenté contre les préjugés entre les peuples. Dans une Europe bouleversée par les contestations populaires, les crises identitaires, écologiques et migratoires, ils puisent dans l’actualité la matière de leur fiction. Entre conte et témoignage, les langues se répondent comme autant d’images sensibles de ces altérités qui nous construisent. Un projet délibérément européen, passionnément dédié à une jeunesse en lutte pour un monde plus juste. »

Trois Roumains et trois Français se rejoignent sur scène. Le spectacle n’est rien d’autre qu’une explosion d’histoires, de contes et de témoignages sur le vécu de chacun des artistes. C’est une pièce qui emprunte à leur actualité quotidienne, aux sujets tabous ;  une œuvre singulière qui vous emporte loin, très loin dans la réflexion sur la condition humaine : corruption, immigration, racisme, préjugés, honneur, sexisme, échec… Tous s’affrontent et nous parlent de notre époque avec ses laideurs sociales et humaines ; ils nous parlent des questions qui les taraudent, celles des frontières, de l’Europe et se remémorent leurs propres parcours (itinéraire).

Itineraires┬®JeanLouisFernandez 015

Cette pièce a déjà été jouée en Roumanie, en 2019 et j’avoue que je ne l’ai pas encore vue. Mais l’affiche et les thèmes abordés me semblent tout-à-fait prometteurs.

« Itinéraires, un jour le monde changera » est la troisième création de la Cie des Ogres (Compagnie des Ogres). Il s’agit d’une création collective appartenant à toute l’équipe : les six acteurs sont tous détenteurs de droits d’auteurs. La pièce ne peut pas être jouée par d’autres acteurs que ceux de la troupe.

Réservations ouvertes et possibles par téléphone au 01 48 90 89 79 ou par mail à :

reservation.theatre@choisyleroi.fr

Notre partenaire, le théâtre de Choisy-le-Roi, vous propose un tarif préférentiel à 12€ au lieu de 20€. Pour en profiter, il suffit d’indiquer, au moment de la réservation, le code « Roomanies ». Ce tarif est valable uniquement pour la représentation « Itinéraires, un jour le monde changera », le mardi 17 mars 2020 à 20h.

LOGO-Theatre-web

Information pour les Parisiens : le Théâtre Paul-Eluard de Choisy-le-Roi (94) n’est qu’à 10 minutes de Paris au départ de la Bibliothèque Nationale – RER C.

Et si nous allions plus souvent au théâtre ?

Le théâtre est en crise. En Roumanie comme dans le reste de l’Europe, il traverse une phase difficile et connait une audience en fort déclin.

Au même titre que l’on ferme les petites lignes chemin de fer dites non rentables ou des bureaux de poste dans les zones rurales, des salles de théâtre disparaissent. L’année dernière, en Roumanie, trois théâtres indépendants ont fermé : « Uzina de Pensule » à Cluj, le théâtre Macaz de Bucarest et le Hala Fix de Iași.

Les théâtres encore en activité souffrent aussi et affichent de moins en moins de nouvelles productions.

Pourquoi ?

Notre société serait-elle moins sensible aux Arts ? En tout cas, il est triste de constater que les théâtres réduisent leurs productions, que les pouvoirs publics coupent dans les subventions, que les espaces culturels manquent d’argent et ont du mal à remplir les salles.

Et pourtant, ce ne sont pas les bonnes raisons qui manquent pour aller au théâtre. Ce lieu, fournisseur de loisirs culturels par excellence, est vu par beaucoup de jeunes comme le point de rencontre d’une certaine élite. Ce qui n’est pas le cas : le théâtre, il y en a pour tous les goûts et pour tous les publics : tragédie, drame, comédie, farce, romance, pantomime, marionnettes, etc.

Maintes occasions sont donc offertes pour découvrir d’anciennes ou de nouvelles créations originales et authentiques réalisées par des troupes locales, nationales ou internationales.

Sans oublier que le théâtre a ce pouvoir « magique » de rassembler les gens. C’est un art qui invite aux échanges et permet la rencontre de personnes qui partagent une même passion. De plus, le théâtre est un peu comme la vie : il est un révélateur des problèmes sociaux, un support de l’actualité et invite chaque citoyen à l’utiliser comme instrument de changement et de réflexion.

Enfin, le théâtre est un art vivant et un excellent moyen de s’évader d’un quotidien trop encombrant, pour se cultiver ou pour rêver d’une autre vie. Il est aussi – même si tous les spectacles ne s’y prêtent pas – un lieu de détente où le rire est souvent présent.

Mariana Antoneag

J'aide, j’oriente, je mets en contact, j’assiste et j’accompagne les créateurs d’entreprise dans leur missions de développement économique en Roumanie.

Si vous avez besoin de mon aide pour un projet en lien avec la Roumanie, écrivez-moi un mail à l’adresse : contact@roomanies.com

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

2 commentaire

  1. Nous avons un beau théâtre à Castres et de jolis programmes…si bien qu’il faut réserver à l’avance et je n’y vais pas souvent…c’est vrai…

    1. Bonsoir Pat, j’y vais pas assez souvent non plus. De plus, vue la situation actuelle, à mon avis, la fréquentation des théâtres va s’aggraver 😯. Merci beaucoup de ton commentaire. Je te souhaite une très bonne soirée. ☺

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :