imagesOLJW68HEphoto: commémoration du 11 Novembre 2018 ufeandalousie.org

En ces jours où la France et 72 chefs d’état et de gouvernements rassemblés à Paris commémorent l’armistice, la fin de la grande guerre 1914-1918, son centenaire, il est bon de rappeler d’une part que cela ne signifie pas la fin définitive des combats qui se sont prolongés à l’est de l’Europe encore plusieurs années, que les effets aussi de ce conflit ont perduré pendant longtemps tant pour les soldats, les prisonniers qui sont rentrés plus tard, ainsi que pour les blessés, les traumatisés, sans compter les dégâts sur l’économie, l’environnement et même la confiance que les peuples ont désormais dans leur avenir et leurs gouvernements.

Sans chercher aujourd’hui à déterminer la responsabilité des parties en présence il faut rappeler que la Roumanie a subi son lot de malheurs, payé son tribut à la grande guerre.
Même si le roi Ferdinand 1er s’est déclaré pour la neutralité dès 1914, coincé comme l’était le pays entre les diverses prétentions : allemandes, austro-hongroises, russes, bulgares sur des territoires que lui même revendiquait unis (la Moldavie, la Bucovine, le Banat, ou la Transylvanie, représentant un intérêt stratégique ou économique : accès à la mer noire, richesses pétrolifères et agricoles, contrôle de la route des Carpates, zone tampon entre la Russie et l’Allemagne…)

carte Balkans 1914La situation dans les Balkans en 1914. carte reflectim.fr

A partir de 1916, le gouvernement signe des alliances avec les alliés contre les monarchies allemandes et austro-hongroises, leur déclarant officiellement la guerre le 27 Août 1916.
Après quelques victoires en Transylvanie, les Roumains attaqués à revers par les bulgares subissent de lourdes pertes à Tutrakan et jusque sur le front de Mărășești où l’armée se replie.(700 000 tués et 1 300 000 blessés côté roumain sur une population estimée de 10 millions d’habitants.)
En Décembre 1917 les roumains défaits, abandonnés par les russes en pleine révolution, doivent signer le traité de Bucarest qui les plie surtout économiquement à la volonté du deuxième Reich.

roumanie_01Carte centenaire.org

Ce n’est qu’à partir d’Octobre 1918, qu’aidés par la France ils reprennent les hostilités et reconquièrent la Transylvanie et le Nord du Banat et que les combats continuent contre la Hongrie jusqu’en 1919 puis contre les bolcheviks russes dans le Nord du pays. En échange de leur contribution, il leur est accordé le statut de vainqueur aux côté des alliés et la reconnaissance de leurs prétentions territoriales en Transylvanie au traité du Trianon de Versailles le 4 Juin 1920 ainsi qu’en Bucovine et Bessarabie.

Références : fr.wikipedia.org/wiki/Roumanie_dans_la_Première_Guerre_mondiale

Commémoration
*
Il n’y a sur terre, debout …
Que des hommes de boue,
Recouverts de poussière,
Et des hommes de pierre …
*
Dans les fosses, tranchées …
Des morceaux, des moitiés …
Des tombes sans le corps,
Des os sans stèle encore …
*
Paysans morts hier
Appelés … au cimetière,
Au champ … déshonorés
Dans la mort innommés …
*
Ouvriers de la der …
Dont on paie le salaire
De l’âme dépréciée
En pièces détachées …
*
Il n’y a sous la mitraille
Que des hommes de paille
Dont des hommes de bois
Jettent au feu … la joie …
*
Il n’y a dans la guerre
Que des hommes de chair
Que des hommes de fer
Expédient pour la faire …
*
Éclater, endurer …
Par la mort oublier,
De raisons justifier …
Toujours recommencer …
*
Pat

5 thoughts on “Commémoration

  1. Malheureusement, des pays voulaient rester neutres dans cette guerre qui fut une boucherie. Mais ces pays, par le fait d’alliances et de traités d’assistance signés auparavant ou par obligation de se défendre, durent s’engager à contre-coeur dans ce conflit.
    L’entrée en guerre de la Turquie entraina l’arrivée de la Bulgarie qui attaqua la Roumanie se moquant outrageusement de sa neutralité.
    Il xste un excellent DVD dans la série « Apocaypse » édité par France 2 qui raconte comment de nombreux pays ont dut faire cette guerre qui ne les concernait pas. La série « Apocalypse – « La 1ère Guerre mondiale » tente de répondre à ces questions fondamentales par une approche stratégique et globale, mais aussi un regard intime et sensible, à hauteur d’homme.
    Un DVD en cinq parties : 1. « Furie », 2. « Peur », 3. « Enfer », 4. « Rage » et 5. « Délivrance ».
    Si cela t’intéresse tu peux le commander sur : https://video.fnac.com/a6718273/Apocalypse-La-1ere-Guerre-Mondiale-Coffret-3-DVD-DVD-Zone-2

  2. Bonsoir Partenaire,

    Cet article me touche particulièrement. Merci d’avoir rédigé ce texte.Merci aussi pour ton intérêt quant à l’histoire de mon pays.Je n’aurais pas pu faire mieux pour indiquer ces faits.

    Très bonne soirée à toi partenaire.
    Bisous

    1. C’est l’histoire des hommes et j’aime les voir tous comme des frères. De plus avant de l’étudier je ne savais pas que la Roumanie avait connu ces drames aussi. J’ai donc appris pour mieux comprendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.