Pour apporter le bonheur, la chance et la protection, le 1er mars, les hommes de Roumanie offrent aux jeunes filles et aux femmes un martisor.

Exemple de martisor, Photo par Talmacita sur Pixabay

Le printemps devant nos portes, quelques petits perce-neiges virtuels pour vous apporter un peu de beauté et pour vous souhaiter à toutes et à tous, de renaître avec ce printemps, de vous épanouir et de prospérer comme cette nouvelle saison.

Perce-neige dans le « jardin collectif  » qui se trouve devant mon bâtiment

Pour en savoir plus sur le Martisor, et sa signification, je vous invite à lire l’article suivant : Martisor

Envie d’en savoir plus sur les traditions de Roumanie? Cliquez sur les images suivantes!

Excellent printemps à toutes et à tous !

L’équipe Roomanies

22 thoughts on “Habitude au 1er mars en Roumanie, « martisor »

  1. Re Mary ! « La culture d’un peuple, dans ses traditions et ses pensées, demeure éternelle au fil des générations » a dit Driss Reffas. Malheureusement, cela se perd de plus en plus. Et c’est admirable que ton pays a su garder un peu de son authenticité.
    Merci pour ton partage.

    1. C’est effectivement l’une de traditions qui demeurent fermes en Roumanie. Merci de ta contribution à cet article Mya. Passe une très bonne soirée Mya.
      Bisous

  2. Jolie tradition d’offrire quelques brins de perces neige pour souhaiter à toutes et à tous, de renaître avec ce printemps, Face que cette tradtion dure très longtemps encore.
    Merci de nous l’avoir fait connaître.
    Amicalement

      1. on offre un brin de muguet le jour du premier mai pour porter bonheur à la personne à laquelle on l’offre 🙂
        et je viens de trouver un descriptif sur wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Muguet_de_mai
        et ainsi que j’en avais eu l’intuition, il y est bien expliqué que c’est l’équivalent de la coutume roumaine du premier mars 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.