Vous avez été nombreux à réagir à l’article que nous avons rédigé il y a quelques temps sur : « Comment sont les roumains ?  » (lien ici!)

Nous vous en remercions! Tous vos commentaires montrent à quel point la question est importante, car l’image de roumains ne nous est pas indifférente…

panneau échanges

Les roumains se sentent injustement des parents pauvres dans l’Europe, face à la France, à l’Allemagne… alors qu’ils savent avoir tant à offrir et y sont disposés !

La question de la différence se pose bien souvent entre les peuples, il faut le reconnaître, pour des questions de couleurs de peau, de culture, de religion… Mais en ce qui concerne la Roumanie, peu de choses expliquent qu’à tord ou à raison ils soient exclus ou méprisés. L’éloignement ? La pauvreté ? L’histoire ? Les roms ? Le comportement (passé) des bandes de jeunes à Paris ?… Qu’en pensez-vous ? N’ayez crainte de donner votre avis et si vous le faites avec sincérité et courtoisie, nous vous répondrons de même.

En attendant, (…et après avoir reçu l’accord des chacun des intervenants), nous souhaitions  retranscrire sur Roomanies quelques-uns des jolis témoignages recueillis sur Facebook, page « Connaître la Roumanie » (lien des commentaires ici!). Merci encore à toutes et à tous!

Toute l’équipe

panneauGalli Regine

« Ça donne envie d’y aller . Je connais une amie très mignonne ici, en France, mariée  ici. Rien a voir  avec les mendiants  qui volent les touristes a Paris. »

Marie Favron

« Je vais en Roumanie souvent. 
La bas, je ne suis qu ‘avec des roumains qui sont mes amis depuis 10 ans
Je suis française. Je ne parle pas roumain. Les roumains des villes et des campagnes sont accueillants. Les jeunes sont respectueux envers leurs aînés. J’ai assisté à plusieurs fêtes où tous dansent. Ils sont fiers de leur tradition. Ne pas oublier que c’est un pays qui a été unifié il y a 100 ans
À vécu des années noires sous le communiste. Aller en Roumanie, c’est un pays merveilleux. 30 ans ont passé depuis la révolution, certains pensent peut être encore à cette Roumanie qui ‘n existe plus. C’est un pays européen qui progresse très vite.« 

Michael Dresden 

« Marie Favron no comments.« 

Marie Metens 

« Mes voisins sont roumains. Ce sont des gens gentils, polis, respectueux et bosseurs. Nous avons d’excellentes relations de voisinage.  Ils m’ont même invitée a leur fête de Pâques orthodoxe comme un membre de leur famille et aussi chez eux en Roumanie. Le handicap de la langue n’est pas toujours facile a gérer, mais l’un d’eux maîtrise plutôt bien le français et nous arrivons a nous comprendre.« 

panneau témoignageRebolj Michel 

« Il y a plein de roumains où je suis, lol. »

Connaître la Roumanie : « Rebolj Michel  dites-moi tout svp! »

Rebolj Michel : « Je vis en Roumanie : Judetul de la Bihor depuis 9 ans« 

Connaître la Roumanie : »Rebolj Michel, vous avez donc une sacrée expérience  avec les roumains. Pouvez-vous nous donner votre avis sur la question ? Merci d’avance ! »

Rebolj Michel : « Connaître la Roumanie, en deux mots  la notion de la valeur des choses et le goût de l’effort …le respect et vos traditions pour terminer .Vous êtes  »Latins » et francophones…Mais bien-sur c’est une observation, en général il y a des…heu….dérapages mais c’est universel. »

Connaître la Roumanie : « Rebolj Michel, merci infiniment de ce témoignage. Très juste, les dérapages sont universels . »

Nadine Peduzzi

« Je ne peux qu’en dire du bien, mon grand père était roumain.
Lors de mon unique séjour (en 1976 donc pas dans une période faste, n’est-ce pas), j’ai pu constater les liens et leur attachement à la France et j’en garde un souvenir ému. D’ailleurs, à l’époque beaucoup parlaient français. Depuis comme partout, l’anglais a pris le pas.
Pays latin isolé dans une enclave slave, on ne s’y sent pas tellement dépaysé culturellement. Pas plus qu’en Italie ou en Espagne par exemple. C’est un magnifique pays qui mérite le voyage. 
La mauvaise image que certains français s’en font vient du fait qu ils les confondent avec les rom (qui ne sont pas nécessairement roumains).
Depuis peu, j’ai renoué quelques contacts avec la branche de ma famille toujours là-bas grâce à Facebook.

panneau feedback

Afrodita Agapie 

« Oui, vous avez raison, les roumains sont comme les autres. Y’a des bons et des moins bons, mais il faut dire haut et fort qu’ils ont un grand cœur.« 
 

Anne Marie Caisso

« Ma grand-mère, adorable, ma mère, épouvantable. Mon ex mari, no comment. Mes cousines supers. et bien sure ma meilleure amie qui me manque beaucoup. J’ai passé des moments fabuleux dans ma famille en Roumanie et aussi les ami(es). J’ai croisé des gens très sympas. En France aussi. Ma mère faisait partie de la communauté des femmes Orthodoxes Roumaines en France. Des familles qui avaient émigré en France, juste avant la guerre. Il y avait de la noblesse et de la haute bourgeoisie. Il y avait aussi mon beau-père. Dans mon cœur, je suis très roumaine, grâce à ma grand-mère, surtout. Elle m’a transmis la joie de vivre Roumaine, la volonté et la force de caractère qu’elle avait eu toute sa vie.« 

Anne Marie Caisson

« Lorsque j’étais jeune, j’allais très souvent en Roumanie. J’avais plus de 20 ans. Ma mère ne m’a jamais appris à parler le Roumain, mais dès que je me suis retrouvée dans ma famille, en Roumanie, j’ai très vite pu communiquer .A force, c’était devenu presque un jeu. Je passais du Français au Roumain ou à l’Anglais selon à qui je m’adressais au même moment. C’était fou.

De retour en France je mélangeais un peu tout. A l’époque, la vie était très dure en Roumanie. Mais j’ai passé des vacances formidables. La première fois, la Roumanie avait connu de terribles inondations. La dernière fois, c’était après un terrible tremblement de terre. Malgré tout cela nous étions une bande de joyeux lurons.

Les Roumains étaient très chaleureux. Au bord de la mer ou à la montagne, nous logions chez l’habitant. Maintenant ma famille et mes amis sont un peu éparpillé à travers le monde. Au Canada, en Australie, aux États-Unis, en Allemagne ou en Espagne…Alors on s’est un peu perdu de vue.

Ma grand-mère avait une sœur, un peu plus âgée qui était parti s’exiler aux États-Unis, juste avant la 2ème guerre. Ma grand-mère ne l’a jamais revue. Parfois j’aimerai bien retrouver les racines de ma grand-mère. Elle est née à IGHISUL-NEU le 23 Février 1898. Elle est venu en France en 1936… »

panneau écrire

Marina Anca

« Les roumains ne sont pas « apatrides » ! Certains se sont installés en France durant la dictature et sont devenus français (exemple moi ! J’avais 14 ans cf mon livre écrit 30 ans plus tard). D’autres sont venus après l’ouverture des frontières, (nous n’avions pas nos passeports chez nous, comme les français…), à la recherche d’une vie meilleure, tout comme beaucoup de français partent ailleurs , USA, Australie…  Aujourd’hui des français s’installent en Roumanie. Il y a même des écoles françaises, sans mentionner les étudiants en médecine! »

Helena Helena

« Je suis Roumaine et je suis fatiguée de défendre un peuple si mal connu (et souvent méprisé). Mais l’article de Pat est sympathique. Ce n’est pas parce qu’un pourcentage de gens de nationalité roumaine font des bêtises (comme pas mal d autres aussi) que tout un peuple doit être si méprisé ou regardé avec méfiance). Dans les cercles artistiques et littéraires c’est différent… » 

« … je vis cela depuis 10 ans, et ma perception a été affectée par pas mal de commentaires un poil moqueurs, méprisants (+dos tourné, conversation qui coupe court lorsque je révèle mon origine, « ah, d’accord! », oh le Rroms, etc etc)…Si bien que maintenant je reste réservée lorsqu’un Français dit du bien de la Roumanie, ne sachant s’il le fait par politesse ou véritablement….Ou bien je refuse de répondre à la question « de quelle origine es-tu ». Je n’ai pas honte de mes origines, mais plutôt peur du commentaire qui va suivre… »

panneau carte du monde

Une place

C’est ici que mon cœur a réchauffé ta place,

Au sein de cette Europe dont j’ai pris à l’usage

Les manies du bonheur épris de grands espaces,

Pour y lever ma chope à de nouveaux visages…

*

Mieux encore s’ils manient une langue romane,

Qui pourrait enchanter, outre l’académie,

Napoléon et l’ouïe même de Charlemagne…

Par les mots qu’aujourd’hui, l’étude magnifie

*

Envoyons préjugés, au diable vert, aux choux !

Toutes les manigances, les manipulations…

Des gourous fortunés, qui, mauvais manitous,

Pour garder leur puissance proclament : « ma nation…»

*

Seule l’indifférence produit les différences !

Que cultivent à dessein, selon leurs habitudes,

Ces vieux Manichéens, les fruits de l’ignorance,

Répandus au goût rance en toute(s) latitude(s).

*

Il ne faut que trois heures d’avion pour Bucarest!

Pour y croiser des gens d’humanité sincère,

(Plus qu’ici des crâneurs à vue qui vous détestent !)

Autant entreprenants que fidèles à leur mère !

*

Et si d’ici le pont jusqu’à la Roumanie

Fait l’union par les vers que dextre je conduis

De toutes les manières de la verbomanie

Jusqu’à l’obstination, à la mythomanie…

*

Je suivrais cette route que les plus malins tracent

Car je sais qu’en restant chacun de son côté

L’autre ne conduira jamais que… dans l’impasse

L’horizon restera, un point inapproché

*

Mais sans me constituer en voix de la raison

N’étant pas orgueilleux à prédire les demains,

Ni du cœur, par pitié…juste la connexion,

La conduction nerveuse entre nos traits communs

*

Je connais tes manies et tu connais les miennes…

Voilà attendant mieux, la domanialité

La vraie qui me séduit, sur laquelle ne règne

Qu’un miséricordieux bon Dieu d’autorité

*

Car que serait la vie sans aimables voisins,

Sans plaisir manifeste à se tendre la main ?

Lorsque le besoin reste esseulé dans son coin

Si personne ne dit jamais à l’autre : « viens !… » ?

*

Pat le 03 avril 2017

5 thoughts on “L’image des roumains : témoignages

  1. Personnellement je connais des roumains(es) qui sont tout à fait à l’opposé du cliché que l’on donne à ce pays.

    Je pense que c’est comme dans chaque pays, il y a de merveilleuses personnes et d’autres un peu moins mais faire des amalgames à mon humble sens n’est jamais très réalistes.

    Un pays, un peuple et une culture à découvrir selon moi.

  2. J’ai travaillé avec des Roumains qui venaient en stage dans mon administration et en aucun cas, ils ne correspondaient au cliché qu’on peut avoir sur les Roumains.
    Le problème de l’image qu’a la Roumanie vient de l’état dan s laquelle Ceausescu et les communistes de l’époque on laissé ce pays. Un pays qui a été mal géré au moment de l’abandon du communisme et durant la transition.
    Lorsque la Roumanie a intégré l’union européenne, les dirigeants, pas assez aidés ni conseillé par les technocrates européens, ont fait des erreurs de gestion et certains dirigeants de ce pays se sont enrichis avec une partie des subventions européennes au lieu de le dépenser pour le développement de la Roumanie.
    Heureusement, depuis quelques années, ce pays se redresse bien et à se développe comme prévu parce que mieux géré et mieux dirigé même si certains dirigeants devraient mettre de l’ordre dans certaines administrations encore un peu corrompues.
    Pour ce qui est des jeunes Roumains, beaucoup de gens se trompent et les confondent avec des jeunes membres des petites mafias albanaises. En ce qui concerne les Roms, je n’ai jamais eu à m’en plaindre : enfants, certains venaient garer leur caravane dans le camping municipal derrière chez nous et les échanges étaient toujours bons. Ma mère leur achetait parfois des produits qu’ils fabriquaient.
    Actuellement, il y a un camp de Roms non loin de chez moi et nous n’avons aucun problèmes avec eux. Ces gens du voyage parle le français et le roumain et se mélange à nous quand ils font leurs courses sans qu’il n’y ait aucun problème. Ceux qui les regardent d’un autre œil sont les gens qui n’ont malheureusement jamais fait l’effort d’aller au devant eux.

    1. Merci Yann pour ce témoignage encore très positif. Je pense que Mari te répondra mieux que moi sur le sujet. Attends je l’appelle…Ohé Mari !!!! C’est yann !…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.