Chers lecteurs,

Je suis heureuse de vous présenter aujourd’hui, notre nouvelle collaboratrice : Laurence ANCQUETIL, une passionnée par la Roumanie. Laurence rédigera, en tant qu’auteur invitée, des articles pour notre site web.

Voici son premier article :

Mais comment se fait-il que je sois passionnée par la Roumanie ?

J’avoue que je n’ai pas vraiment de réponse. Ou peut-être, est-ce parce que la petite fille que j’ai été, a regardé Nadia Comaneci devenir une championne.

Pour moi, à cette époque, la Roumanie était un pays lointain et inconnu. D’après ma mère, et au vue de l’actualité de ce moment, il ne valait mieux pas la connaître. Pourtant, j’étais très curieuse et je regardais l’actualité en douce. Bien mal m’en prit, car en voyant les images et en écoutant les reportages, je finissais très triste. Très vite, j’ai commencé à détester le couple Ceausescu. Un nom que je ne veux plus jamais écrire. Un nom que je n’arrive même pas à prononcer ! D’ailleurs, je crois bien que c’est la première fois que je l’écris!

L’hiver, au moment des fêtes de fin d’année, il y avait une série TV qui passait. Je ne l’ai jamais manquée. J’avais bien remarqué au générique de fin, « studio de Bucarest ». Mais aucun rapprochement, seul le feuilleton m’intéressait.

Puis 1989, la libération de la Roumanie, un soulagement pour tous !

pancarte

Mais encore des images difficiles…J’étais plus âgée, mais toujours aussi sensible. L’actualité était grave : des morts, des blessés, des orphelinats bondés d’enfants mal nourris, malades.  J’étais touchée. Comme si ce pays était le mien. Mais bon, l’homme qui devient mon époux me fait un peu oublier la Roumanie. Les années passent. Un mariage, des enfants me voilà comblée. Internet envahi les maisons.

Une musique bien imprimée dans mon esprit

Mais, cette musique qui me trotte depuis quelques temps dans la tête, d’où vient-elle? Comme j’avais l’impression qu’elle vient de mon passé, j’ai fini par demander à ma mère si elle connaît cette musique. Puis, un jour, la musique toujours dans la tête, s’accompagne d’images, de rochers, de jeunes, un chien. Non rien ! …

Ensuite, dans un catalogue de livres DVD, j’aperçois un coffret d’une série TV Franco –Roumaine. Je l’a reconnais. C’est la série de mon enfance, ma préférée : « Deux ans de vacances ». Vite je la commande, et forcément je l’a regarde. Et là, surprise ! Je reconnaît ma musique, celle qui trottait dans ma tête depuis si longtemps, une série Franco Roumaine .

Puis internet est à la maison. Très vite ma fille et mon fils m’apprennent les rudiments de Google etc … Depuis un moment ils ont découvert FaceBook. Aussitôt me voilà inscrite. Puis, sur Google, je me suis amusée à chercher la série juste pour en savoir plus. De fil en aiguille, je découvre que le tournage a lieu en Roumanie.

enfant

Enfin, je cherche des photos de ce pays qui m’était étranger. Et là… mais, pourquoi autant d’émotion en voyant les magnifiques paysages ? J’en profite, juste pour m’amuser et retrouver les acteurs de la série « Deux ans de vacances ». Et cela directement sur FaceBook. Après tout, il faut bien que FaceBook serve à quelque chose. Sur tous les jeunes acteurs, j’en retrouve deux. L’un d’entre eux, à l’heure actuelle, est dans ma liste d’amis.

Mes recherches et mes constats

Puis, je finis aussi, par chercher les photographes qui ont exposés leurs photos sur Google. Je les retrouve. Ils sont dans ma liste d’amis aussi. Puis, il y a des pages uniquement sur la Roumanie. Et voilà, je découvre, je voyage en Roumanie avec Google et FaceBook.

photos de Marius Vasiliu
Ma photo préférée découverte sur Facebook. Source photo : Marius Vasiliu

Quant aux livres disponibles à la vente dans les magasins, ils sont quasi inexistants, il faut les commander ! Heureusement, j’ai fini par trouver « le Guide du Routard » et autres guides similaires. Ouf !

Bien sûr, autour de moi l’enthousiasme n’est pas le même (sauf dans ma famille). Je découvre avec horreur que beaucoup de personnes détestent les roumains. « Des voleurs entre autres » soi-disant ! Je suis scandalisée d’entendre ça. Et je suis vraiment fâchée. Je décide donc de faire en sorte de changer la mentalité des français envers les roumains. Tout d’abord autour de moi, et sur ma page FaceBook, en valorisant ce magnifique pays et ces citoyens. Et gare aux méchantes critiques !

découverte

Il y a une seule chose que je regrette de la part des roumains et cela me rend très triste : ils ne sont pas très communicatifs, peut-être par méfiance. Mais je les comprends. Le passé a laissé des traces. J’espère que cela changera un jour. En tout cas, cela ne changera pas ma passion pour ce pays. Et j’espère qu’un jour mes amis roumains et roumaines, finiront par avoir confiance en moi.

Ah oui ! La chose principale que je n’ai pas encore dite : je n’ai jamais mis les pieds dans ce beau pays. Peut-être un jour cela arrivera. Ah et puis oui, j’essaie d’apprendre le roumain dès que j’ai un peu de temps. Je trouve cette langue très belle !

Laurence ANCQUERTIL,

Auteur invitée sur Roomanies.com

Auteur invitée sur Roomanies.com

Plus sur Laurence

Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus sur Laurence, voici également sa petite description :

« Bonjour à toutes et à tous,

Je m’appelle Laurence, j’ai 52 ans, je suis mariée à un homme formidable, et j’ai 3 enfants super. J’habite en Normandie, à une vingtaine de kilomètres du Mont Saint Michel, et je suis co-gérante de la confiserie de mon mari. Mes passions sont : la lecture, les travaux d’aiguilles, la cuisine, mais j’ai un esprit ouvert à tout. Je suis assez spirituelle et proche de Dieu.

Je déteste toutes formes de méchanceté gratuite. Assez sensible, je préfère m’éloigner des gens qui me font du mal et qui font du mal à ma famille et à autrui. »

Pour contacter Laurence sur Facebook, c’est par ICI!

13 thoughts on “Passionnée par la Roumanie : témoignage de Laurence

  1. je comprends Laurence.J’ai découvert la Roumanie en 1991,avec ma famille .J’ai été enchanté pendant cinq semaines.Carpates,Mer Noire,plaines…et surtout accueil et échanges avec la population paysanne et les roms.Un très beau souvenir.Mon pays d’adoption dotée d’une grande culture , par ailleurs.Et il est vrai ,le roumain est une langue chantante proche de l’italien. Buena Ziua.

    1. Bonjour Michel,

      Merci beaucoup de votre contribution à cet article.
      Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur votre expérience en Roumanie et surtout sur votre échange avec les paysans et les roms?

    1. eh bien , je me permets de te donner mon avis éclairé: je ne suis pas sûr encore que les anglais soient très européens…les roumains oui, même s’ils ne sont pas intégrés autant qu’ils le souhaiteraient. Une chose est sûre, et la preuve est ici, ils parlent français, souvent par amitié historique entre nos deux pays et nos racines latines communes et ils parlent anglais à l’occasion au moins autant que les français. La langue ne représente aucun obstacle, les préjugés par contre en sont un. Merci de ton commentaire et à bientôt.

      1. Merci Pat pour ton éclairage 🙂👌🏻 J’ai été en Pologne il y a fort fort longtemps (avant la chute du mur de Berlin), et à ce moment là quasiment personne ne parlait l’Anglais, quelques-uns bcp plus nombreux parlaient Français ; j’y suis restée un mois et par moments c’était très frustrant de ne pas pouvoir échanger plus efficacement autant d’un côté que de l’autre… Voilà pourquoi je te pose une telle question, c’est important là communication 🙂 surtout quand on voyage 😉😊 Une belle soirée 🌟

  2. Merci Laurence ! Une personnalité lucide et sensible comme nous les aimons à Roomanies. Bienvenue au club comme on dit…et sens toi libre, comme chez toi…Il n’y a ni droit d’entrée à payer, ni taxe de séjour…et pourtant c’est comme si on y était…grâce à Super-Mari.

  3. Bonsoir à tous , je suis touchée de vos messages si sympathique , je vous en remercie à tous , je suis tellement contente de pouvoir parler de ce beau pays , en ce qui concerne la langue je suis très surprise de constater que la langue Française n’est pratiquement pas un problème pour vous amis Roumains , 🙂 j’ai d’autres petits sujets à proposer , mais je dois y réfléchir , mais chut ! encore merci pour vos encouragements , A bientôt , Laurence A

    1. Bonjour Laurence,
      merci à vous de votre temps et de vos efforts. En ce qui concerne le prochain sujet, aucune urgence. Prenez tout le temps dont vous avez besoin.
      Très bon week-end à vous Laurance et à bientôt!

      1. par rapport à ta demande de réponse sur mon séjour en Roumanie,j’en reparlerai plus tard.Pour l’instant,je suis dans mes cultures vivrières jusqu’en octobre.Après,je pourrai prendre du temps pour revivre mes voyages roumains avec les roms de les paysans de Haghig,les lipovènes du Delta du Danube,Brasov,les carpates…entre-temps,je continuerai de voyager en Roumanie au travers de tes articles et photos. Merci pour tous ces cadeaux visuels…ne pourrais tu pas nous rajouter quelques bandes sonores de compositeurs roumains ,moldaves,roms. Un petit plus pour s’immerger davantage dans cette fabuleuse culture dacienne.Au plaisir 🙂

      2. Bonjour Vitrinart,

        Merci encore de votre contribution à cet article.
        Merci également de votre recommandation. J’ajouterai quelques bandes sonores de compositeurs roumains disponibles sur Youtube.
        🙂
        Au plaisir également!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.