Roomanies au féminin : bonne fête à toutes!

Le 8 mars, nous fêtons la journée internationale des droits des femmes. Partout dans le monde, les inégalités entre les deux sexes sont encore présentes et cette journée est l’occasion de faire un constat sur la situation des femmes et les luttes qui sont menées, pour la reconnaissance de leurs droits !

À ce propos, l’ONU (Organisation des Nations Unies) a lancé une nouvelle campagne : « L’édition 2020 de la Journée internationale des femmes […] aura pour thème « Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes ». Ce thème coïncide avec la nouvelle campagne […] plus progressiste en matière d’autonomisation des femmes et des filles partout dans le monde. […] » – pour en savoir plus → ICI.

international-womens-day-Alberto Fabregas
Alberto Fabregas, source Pixabay.

Bonne fête à toutes les femmes!

Notre équipe souhaite, également, mettre la femme à l’honneur – des femmes célèbres, qui nous inspirent et qui sont des modèles pour toute la société, à celles qui partagent nos vies…

À chacune de ces femmes : à la petite fille que tu as été, aux princesses qui ont bercé tes rêves d’enfance, à tes rires, à ta créativité ; à la jeune adolescente, parfois timide, à celle qui a eu peur ou qui a été téméraire, à celle qui, tremblante, a découvert sa féminité, à celle qui se sent belle, mais surtout à celle qui se sent mal dans son corps ; à la jeune femme que tu es devenue, à ta force, à tes rêves, qu’ils soient réalisés ou abandonnés ; à celle qui a trouvé sa voie, dans la vie, et à celle qui la cherche encore ;

à la mère que tu es, à ton corps en transformation, à la vie que tu as donné, à tes bras qui ont porté les pleurs et les genoux égratignés, mais aussi à celle dont les bras et le ventre sont restés vides ; à l’épouse, à la compagne de toute une vie ou de quelques instants, à tes amours perdus, aux caresses qui te font vibrer, à l’amour que tu fais, à tes sourires et à tes colères, aux soins que tu prodigues, à tes envies ; à l’amie à laquelle on se confie, aux conseils que tu donnes, à la complicité… ;

à tes années qui s’envolent, aux bons moments, mais aussi aux mauvais souvenirs, aux actes manqués, aux rides qui ornent ton front ; à celles qui travaillent, à celles qui prennent une pause, à celles qui cuisinent, à celles qui prennent soin, aux « décoiffées », aux « trop maquillées », à celles en quête de liberté, aux rebelles, à vos échecs et à vos réussites, à tous les moments de votre vie : vous êtes, toutes, magnifiques, MERCI d’embellir notre existence !

Vos témoignages

Nos fidèles lecteurs se sont, eux aussi, prêtés au jeu et à travers des messages adressés aux femmes qui comptent pour eux ou, plus généralement, au genre féminin, ils ont voulu faire part de leur affection et de leur reconnaissance.

Ainsi, Stéphane Cartier témoigne : « Je souhaite, à l’ensemble des femmes que je connais, une joyeuse fête couverte de cadeaux et de fleurs ainsi que de « martisoare ». J’aimerais également mettre à l’honneur les femmes de ma vie : tout d’ abord, celle qui m’a mis au monde et qui m’a éduqué – depuis ma naissance, avec mon père, pour faire l’homme et le père que je suis aujourd’hui. Il s’agit de ma chère maman, Françoise, disparue malheureusement trop tôt.

Ensuite, ma belle-maman, Lina, qui m’a accueilli, avec mon beau-papa, tel un fils qui rentrait à la maison. Nos liens se sont resserrés après la disparition de ma mère et de mon beau-papa.
Et enfin, celle qui partage ma vie depuis presque 13 ans maintenant, avec cette impression qu’elle a toujours été à mes côtés : ma femme, Ady, ma belle des Carpates, qui me soutient dans mon activité et avec qui j’ai fondé une magnifique famille. Merci à elle, pour tout ce qu’elle fait à la maison.
Ces trois femmes principales ont marqué et marqueront à jamais ma vie d’homme.
À cette femme disparue et à celles qui sont encore à mes côtés, je finis ce texte par une évidence : je vous aime !

88331271_2664395820552479_6312304918011052032_o
Stéphane Cartier.

Kleaude nous a partagé ses textes : « L’âge de l’amour… » et « Craintes » – l’intégralité de ses compositions peuvent être lues sur son blog → ICI !

L’âge de l’amour

-Viel homme je suis…
Bien que…
Jamais totalement…
Je ne saurai l’admettre…
-Bien sûr…
Certains matins…
Me rappellent…
Que le temps file… […]
-Alors quand je te vois là…
Alitée dans l’attente… […]
-Je ne me lasse pas…
De t’observer…
De guetter…
La moindre de tes réactions…
-J’aime…
Caresser ta joue…
Écarter une mèche de tes cheveux…
Pour mieux voir ton visage…
-Je souris…
Car je sais très bien…
Que tu ne voudrais pas que je remarque…
Ces sillons au coin de tes yeux…
-Pattes d’oie…
Pour moi ce sont plutôt…
Des lignes d’anges…
Dont nous auréolent la sagesse du temps…
-À la commissure de tes lèvres…
Aussi ces marques du temps…
Ce temps qui t’a parfois…
Si affligée…
-Malgré nos âges semblables…
C’est moi qui a la chance…
D’encore te regarder…
De te tendresser…
[…]

statue-pixel2013
Pixel2013, Pixabay.

Craintes

-Parfois je crains…
Que notre flamme…
Ne soit plus passion…
Ni amour ardent…
-On a beau se dire…
Qu’après ces années…
L’amour change…
L’amour évolue… […]
-Je m’émeus…
Pour chacun de tes sentiments…
Mon cœur tressaille…
À chacune de tes émotions… […]
-Je voudrais…
Bercer ton cœur…
Quand il vacille…
Pour le caresser du mien…
-Ton âme…
Je voudrais cajoler…
Car la mienne…
Je t’ai offert…
-Ton corps…
Toujours je voudrai…
Faire frémir…
Pour combler tes désirs…
-Mais parfois je crains…
Que ton désir de moi…
Ne s’estompe…
Qu’il s’amenuise…
-Je rêve peut-être en couleurs…
Mais pour toi…
Je ne voudrais…
N’être que passion…
-Je veux aussi…
Que quand un chagrin te gagne…
Vers mes bras…
Tu auras toujours l’instinct de te réfugier… […]

H. Newberry de Pixabay
H. Newberry, Pixabay

François Trichard nous livre ce message : « Je vais choisir ma grand-mère, pour cet hommage : sans elle, je n’en serais pas là. Cette femme au grand cœur ne parle que des bons moments et fait main basse sur les mauvais. Elle m’a donné sa gentillesse et sa tolérance. C’est une grande femme qui m’a appris ses valeurs, qui a toujours été là pour moi, sans rien attendre en retour. On dit que derrière chaque [grand] homme se cache une grande femme : pour tout ce que tu es, merci mémé ! »

baby-Rita E
Rita E, Pixabay.

Patrick Harlegand, notre partenaire, nous a fait part d’un poème qu’il a écrit (pour connaître ses autres œuvres, n’ hésitez pas à jeter un coup d’œil sur son site → ICI ), mais aussi un de Maurice Carême – un hommage émouvant adressé aux mères !

Message à Lady Elle

*
Je n’étais qu’une lettre écrasée par les pages
Dans des mots répandus sous les déshabillages,
Les regards d’inconnus plus ou moins de passage
Dans l’espoir d’apparaître…docile à leur ouvrage…
*
Mais voilà qu’en symbiose avec l’apprentissage,
Je suis promue félibre désormais de mes drames,
Libérée de ces scribes et… j’en connais des sages !
Sans bien compter qui causent… du mal et qui m’enflamment !
*
Une figure de style, en l’hommage des femmes…
Une chorégraphie pure et belle à mon âme,
Légère pour le prix supportable de grammes
Au fur et à mesure que je deviens une Dame…
*
Et sous la couverture… de mon nouveau programme…
Un message de lui… que j’aime m’encourage
Disant : « tu es ma vie », tout ce que je réclame !
Lier en mon écriture la hampe et le jambage.
*
Patrick Harelang

pansy-congerdesign
Par congerdesign, Pixabay.

Ma gomme

*
Avec ma gomme dit l’enfant
– la gomme que j’ai dans le cœur –
Je puis rayer tous les malheurs
Avec ma gomme dit l’enfant
Je pourrais faire disparaître
L’univers et tous ses vivants
Mais qui jamais sur cette terre
– Fût-il le Dieu le plus futé-
Serait capable d’effacer
Avec sa gomme de lumière
Le beau visage de ma mère
Du livre de l’éternité ?
*
Maurice Carême

Un des membres de notre groupe « Voyager en Roumanie », Delta H-corra, écrit « Moi, j’adore la Roumanie. » et c’est à l’aide de ses mots que nous souhaitons également célébrer toutes les femmes de ce beau pays !

Le petit mot de la fin…

À l’occasion de cette journée de célébrations des femmes, j’adresse mon message, rempli de reconnaissance et d’espoir de réussite dans tout ce qu’elle accomplit, à Mariana Antoneag, la créatrice de ce site et de ce projet. Merci pour ton travail et pour tout ce que tu fais pour notre belle Roumanie !

roses- S. Hermann & F. Richter
S. Hermann & F. Richter, Pixabay.

BONNE FÊTE DES FEMMES !

Image à la une : Victoria Borodinova, Pixabay.

Laura-Andreea Trichard

Laura

Originaire de Vrancea, en Roumanie.
J’habite en France, dans la Drôme, avec ma famille. Passionnée de littérature, écriture, photographie et plus généralement par l’art, je suis heureuse de participer à ce projet et, à travers mon expérience et mon regard, offrir un autre point de vue sur mon beau pays qu’est la Roumanie.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

3 commentaire

  1. Bonne fête à toutes les amies 🥰❤️😊😘

  2. Bonjour Laura,

    Quelle agréable surprise cet hommage. Tes mots me touchent beaucoup.

    Mais je ne suis pas seule à milliter pour la Roumanie. Tes efforts ainsi que ceux des autres membres de l’équipe, méritent eux aussi d’être davantage connus.

    Pour tout ce que tu fais pour la Roumanie et pour ce projet, je te suis extrêmement reconnaissante. T’es une femme formidable, talentueuse, et très sympathique et je suis fière de travailler avec toi .

    Toutes les lignes que tu as rédigées, c’est également à ton honneur et à toutes les femmes du monde.

    Un hommage aussi à notre merveilleuse équipe.

    Tès bonne fête à toi L’aura.
    Bisous 🙂🥀🥀🥀🍀🎁❤

  3. Un bel hommage…euh…femmage et je crois qu’aucune n’a été oubliée…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :