Notre premier livre numérique : D’est en ouest

Cela fait déjà plus de deux ans que le projet Roomanies.com a vu le jour. Et aujourd’hui, est un grand jour pour nous. Nous sommes très fiers de vous annoncer la concrétisation d’un travail commun. La sortie d’un livre numérique, réalisé à quatre mains : celles de Patrick Harlegand, mon partenaire sur ce site et l’auteur du blog « Le rimenaute », et …

Les échanges – poésie

Je vous écris dans Roomanies

Parce que l’art, dont la poésie

Appartient à l’âme roumaine

Voisine latine et chrétienne…

De la France, je vous écris…

IMGP1625

Les échanges

*

Je vous parlerai là de ces contrats pérennes,

Des échanges qui sont dans la nature humaine !

Dès l’école déjà, nous échangeons nos billes,

Et jouons au docteur, les gars avec les filles…

*

Plus tard, en mûrissant, contre un peu plus d’argent…

De quoi bien vivre et prendre avec elles le temps

De frémir, entreprendre ce qui se boit, se mange...

Et dont toutes les langues apprécient le mélange…

*

Mais son affaire conclue… ou non, il faut, sans honte,

Un jour au créateur de cela rendre comptes !

Lui dire : « J’étais nu…et je reviens, bon père…

Du fruit de mon labeur, voilà ce que j’espère… »

*

Honnêtement ainsi, tout homme négocie,

Et jusqu’au bout marchande, la tope ou se délie,

Sa présence sur terre, le gain de son travail…

Qui le place… ou l’exclut du caravansérail !

*

Et c’est pourquoi j’aspire à savoir tant et plus,

A m’enrichir de vous, jusqu’aux horaires des bus…

Du cercle de vos mœurs, faire le tour, pi…

Du cadre de vos vies l’hypoténuse et puis…

*

Ce que l’érudit prise et que le commun sait,

Ce que l’étranger lit mais que l’habitant fait,

Ce qui vous roumanise et vous caractérise,

Pour que de vos manies…aussi, je m’humanise !

*

Je vous en donnerai autant pour un bon prix,

Et vous parlerai franc de mon pays qui vit

En mêlant les parfums renommés aux fromages,

Des liqueurs, des vins aux essences sauvages…

*

Afin de m’en aller un jour, comme je l’ai dit…

A Dieu sans négligences puisque j’aurai compris

Cette nécessité de rendre à qui mieux mieux

Les mêmes déférences que reçues en vos lieux.

*

Pat le 02/07/17

%d blogueurs aiment cette page :