22 kilomètres à pied, à travers la Roumanie sauvage

Sylvie et Roland adorent la randonnée. Ce qui les intéresse le plus, dans ce pays, c’est d’aller dans la Roumanie profonde, celle de villages de campagne et de montagne. Pour trouver leur petit paradis en cette fin d’été, Sylvie et Roland ont opté pour une randonnée dans le « Parc national Piatra Craiului ». Après avoir passé ensemble une première journée « découverte médiévale » à Sibiu, notre voyage continue vers la région de Brașov. Nous y avons donc un rendez-vous très particulier avec « l’autre Roumanie » ; et c’est un tout autre monde que nous allons découvrir ensemble pendant les trois jours suivants.

Une journée « découverte médiévale » à Sibiu

Sylvie, 60 ans, et Roland, 68 ans, randonnent depuis plus de 30 ans. Ce sont des vrais passionnés. Ils ont déjà réalisé le tour du massif du mont Blanc, de nombreuses randonnées dans les Alpes, dans le massif central, le GR20 qui traverse la Corse du nord au sud, quelques jours dans le désert au Maroc… La liste des trajets et des sentiers montagnards qu’ils ont déjà parcourus est longue.

Rencontrer le passé, à Cârța

Voir pour la première fois un lieu historique, lointain et esseulé, qu’on avait tellement envie de visiter, a plus d’un attrait: c’est une véritable rencontre pour laquelle on était préparé et séduit d’avance, un dialogue avec un passé, qui, sans être personnel, nous lie toute de même d’amitié avec les vieilles pierres et le paysage alentour;

Randonnées dans le Parc national Retezat

Au centre-ouest de la Roumanie, dans les Carpates méridionales se trouve l’un des plus grands et des plus anciens espaces protégés du pays : le Parc national de Retezat qui s’étend sur plus de 380 km², soit 5 fois la superficie de la ville de Strasbourg. Renommé pour sa beauté et pour sa diversité naturelle, le  Parc national de Retezat  est …

Visite guidée à pied à Sibiu, en Roumanie

Sibiu, terre d’avenir pour vos affaires et vos loisirs.

Située au centre du pays, au sud de la Transylvanie, Sibiu, 170 000 habitants (environ 150 000 habitants permanents et environ 20 000 habitants temporaires), est l’une des villes les plus dynamiques de la Roumanie et cela tant par son développement économique que par son attractivité touristique.

Nos plus belles images d’automne de Roumanie 

On dit qu’il n’y a pas meilleur peintre que l’automne  et qu’en automne chaque feuille est une fleur. Nous sommes entièrement d’accord avec ces affirmations. C’est pourquoi, nous vous invitons à découvrir dans cet article nos plus belles photos prises en automne en Roumanie. Dans un récent article publié sur Facebook, Mariana nous a demandé pourquoi en automne les feuilles jaunissent-elles …

Margina, découvrez les joies et les richesses de la campagne

Margina Contexte La commune de Margina, située dans le département de Timiș, est un petit village d’environ 2000 habitants, entouré de champs.  C’est une région isolée où il n’y a ni montagnes, ni plages de sable fin.  Le paysage n’offre qu’un panorama de petites collines sur lesquelles on fait un peu d’agriculture, une petite forêt et une rivière, la Bega, …

10 suggestions de voyage après le déconfinement

Dans le contexte actuel de confinement forcé, d’économies mondiales paralysées, de sociétés bouleversées, angoissées, de médecines impuissantes face à un virus microscopique qui remet en question nos modes de vie matérialistes, nos prétentions de domination des éléments naturels pourtant plus anciens et plus efficaces que nous, le confort dans lequel nous sommes installés, nous nous interrogeons : « Qu’allons nous faire de notre déconfinement » ?

Le delta du Danube, réserve de la biosphère

La situation géographique On parle souvent de la Roumanie comme d’un pays agricole et montagneux en oubliant ses plaines entourant les Carpates, à l’ouest, (Banat et Crişana) la partie orientale de la plaine pannonienne, au sud en Valachie, au nord en Moldavie et son littoral (Dobrogée) en bordure de mer Noire. C’est là, à l’est du pays, que dans le …

Décébale, roi des Daces et gardien du Danube

Le champ de bataille s’étend, encore intact, devant les dizaines de milliers de légionnaires venus des quatre coins de l’Empire. En première ligne, les hommes serrent leurs boucliers métalliques, de leurs puissantes phalanges, prêts à bondir lorsque l’attaque sera ordonnée. Devant eux, ils entrevoient les murs fortifiés de Sarmizégétuse. De l’autre côté des fortifications et tout autour, les soldats de …

%d blogueurs aiment cette page :