L’écrivain roumain, Virgil Gheorghiu ou l’âme roumaine

Virgil Gheorghiu ou l’âme roumaine Pour évoquer l’histoire et l’âme roumaine, qui de mieux que le talentueux écrivain roumain Virgil Gheorghiu ? Son œuvre, du milieu du 20ème siècle, assure à merveille la transition entre une Roumanie ancienne, rurale, religieuse, superstitieuse et traditionnelle et une Roumanie plus moderne, ouverte sur l’Europe. L’ancienne fut dirigée d’une main de fer par des régimes …

Un poème pour vous souhaiter la Bonne année 2018 !

Bonne année 2018

Bonne année à tous !

*

Pour suite…

*

Voilà que le temps passe encore et que sa fuite

Qui jamais n’interrompt sa course, son orbite,

Précipitant les gens toujours à sa poursuite

Loin de leurs traditions, des usages, des rites…

*

Fidèles à des principes en ligne de conduite,

À chacun nous souhaitons deux mille et dix huit

Bonheurs sans la grippe courant de site en site

Dans vos révolutions l’amour en satellite…

*

En ces moments de messe où les hommes s’invitent,

De labeur et de peines quelques jours enfin quittes !

Que nos vœux en promesses se fortifient, écrites

Ces paroles et reviennent à ceux qui les éditent !

*

Oublions les augures que l’époque débite :

Les carottes trop cuites (et les pommes de terre frites?)…

En sachant que bien mûrs les vers rongent les mythes…

Changeant la déconfite cerise en réussite.

*

Quand soudain comme au ciel où les astres gravitent

Aux joies d’être sur terre notre âme aussi lévite,

Que lui dire à Noël : « Ô sinistre hypocrite ! »,

« Tous les jours sont chers à ceux qui les héritent ! »

*

Et nous vous remercions de vos nombreux post-it,

Attentions que l’année dans vos cœurs a produites,

Des sourires à foison, du bien-être à la suite,

Parce qu’à vos côtés, le temps passe…si vite !

*

Pat et toute l’équipe de Roomanies.

Un petit coup de pouce ?

Vous pouvez participer au développement de notre site en nous versant une petite somme. Merci.

1,00 €

Avis personnel d’un Français sur les Roumains

Comment sont les Roumains ? On me pose régulièrement la question, d’un air aussi curieux que soupçonneux, comme s’il existait des différences notables ou qu’il s’agissait d’aborder la question licencieuse de la moralité douteuse dont ils sont parfois affublés. J’ai assez côtoyé le monde pour savoir, qu’en son pays, la majorité des gens est respectueuse de hautes valeurs, attachée et …

Sur les traces… des Thraces, un peu d’histoire…

En tant que Français, j’ai gardé de mon enseignement scolaire historique des idées caricaturales et imagées des civilisations antiques qui nous ont précédées. J’imagine un déferlement de hordes venues des steppes mongoles ou l’envahissement de Rome par des barbares sanguinaires que le grand empire romain avait d’abord conquis lui-même avant de succomber, en 476, sous le nombre des guerriers sans …

Mihai Eminescu, le dernier romantique

Mihai Eminescu fut (est) car les génies sont éternels, et aux dires des spécialistes de littérature et des Roumains eux-mêmes, le plus grand de leurs poètes, une fierté nationale, au même titre que le sont pour les Français, Victor Hugo ou Arthur Rimbaud.

Les échanges – poésie

Je vous écris dans Roomanies

Parce que l’art, dont la poésie

Appartient à l’âme roumaine

Voisine latine et chrétienne…

De la France, je vous écris…

IMGP1625

Les échanges

*

Je vous parlerai là de ces contrats pérennes,

Des échanges qui sont dans la nature humaine !

Dès l’école déjà, nous échangeons nos billes,

Et jouons au docteur, les gars avec les filles…

*

Plus tard, en mûrissant, contre un peu plus d’argent…

De quoi bien vivre et prendre avec elles le temps

De frémir, entreprendre ce qui se boit, se mange...

Et dont toutes les langues apprécient le mélange…

*

Mais son affaire conclue… ou non, il faut, sans honte,

Un jour au créateur de cela rendre comptes !

Lui dire : « J’étais nu…et je reviens, bon père…

Du fruit de mon labeur, voilà ce que j’espère… »

*

Honnêtement ainsi, tout homme négocie,

Et jusqu’au bout marchande, la tope ou se délie,

Sa présence sur terre, le gain de son travail…

Qui le place… ou l’exclut du caravansérail !

*

Et c’est pourquoi j’aspire à savoir tant et plus,

À m’enrichir de vous, jusqu’aux horaires des bus…

Du cercle de vos mœurs, faire le tour, pi…

Du cadre de vos vies l’hypoténuse et puis…

*

Ce que l’érudit prise et que le commun sait,

Ce que l’étranger lit mais que l’habitant fait,

Ce qui vous roumanise et vous caractérise,

Pour que de vos manies…aussi, je m’humanise !

*

Je vous en donnerai autant pour un bon prix,

Et vous parlerai franc de mon pays qui vit

En mêlant les parfums renommés aux fromages,

Des liqueurs, des vins aux essences sauvages…

*

Afin de m’en aller un jour, comme je l’ai dit…

À Dieu sans négligences puisque j’aurai compris

Cette nécessité de rendre à qui mieux mieux

Les mêmes déférences que reçues en vos lieux.

*

Pat le 02/07/17

u

Vous pouvez participer au développement de notre site en nous versant une petite somme. Merci.

1,00 €

%d blogueurs aiment cette page :